L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Auvergne Rhône-Alpes :
Les gardes de kiné respi menacées faute de financement

Séance de kinésithérapie respiratoire sur un bébé de 5 mois.

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1511 - 06/12/2017

Alors qu'elles bénéficiaient depuis 3 ans d'une prise en charge financière par l'ARS, à hauteur de100 000 € par an, les gardes respiratoires pédiatriques se trouvent aujourd'hui menacées en Auvergne. La convention est arrivée à échéance le 31 avril dernier et depuis la fusion avec la vaste région Rhône-Alpes, où il n'existe aucun financement similaire, l'ARS, apparemment confrontée à de sérieuses difficultés budgétaires, refuse de renouveler son soutien.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Pédiatrie :
L'AKPMIP valorise la proprioception colloque

Jean-Pierre Gruest Kiné actualité n° 1499 - 13/09/2017

"La proprioception chez l'enfant", c'est le thème choisi cette année par l'Association de kinésithérapie pédiatrique Midi-Pyrénées (AKPMIP) pour sa 17E Journée d'information, le 16...