L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Travaux au cabinet :
Une jurisprudence favorable

François Sabarly
Kiné actualité n° 1513 - 10/01/2018

Selon le Conseil d'État, un professionnel libéral locataire de son cabinet peut inscrire sur le registre des immobilisations, et donc amortir, les travaux d'aménagement qu'il a réalisés dans ce local.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...