L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Ondes de choc : effets physiologiques ?
Un soutien à nos techniques manuelles en agissant notamment sur la cellule vasculaire

Mathias Willame
Kiné actualité n° 1514 - 24/01/2018

Les ondes de choc ont été largement reconnues dans la littérature. À ce jour, l'application de Shockwave thérapie (SWT) dans les TMS a été principalement utilisée dans le traitement des tendinopathies (fasciopathie plantaire proximale, tendinopathie latérale du coude, tendinopathie calcifiante de l'épaule et tendinopathie patellaire, etc.). Ses potentialités concernant le traitement de pathologies telles que l'absence ou les retards de consolidation des fractures osseuses, les nécroses avasculaires de la tête fémorale, etc. sont cependant peu mises en avant. Bien que le mécanisme soit encore peu connu, la majorité des articles publiés ont montré les effets positifs et bénéfiques de l'utilisation de la SWT comme traitement des TMS, avec un taux de réussite allant de 65 à 91 %. Après une présentation des effets physiologiques de la SWT, nous appréhenderons cette technique thérapeutique au travers de cas cliniques. Pour finir, nous évoquerons la place qu'elle occupe dans notre pratique professionnelle.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Cryothérapie post-traumatique :
Entre pratique et théorie

Fabien Bellot Kiné actualité n° 1538 - 21/02/2019

Dans l'antiquité, le froid était utilisé pour ses vertus antalgiques, sans pour autant comprendre ses mécanismes physiologiques. Encore aujourd'hui, nous sommes loin d'avoir saisi l'ensemble de ses mécanismes....

Ondes de choc :
Des indications de plus en plus nombreuses

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1536 - 24/01/2019

Si les vertus des ondes de choc sur les tendinopathies ou pour le traitement des points gâchette sont bien connues, ce ne sont pas les seules indications pour cette technique qui fait partie de l'arsenal du kinésithérapeute....

Rééducation après maladie de Dupuytren opérée :
Protocole grenoblois

Denis Gerlac, François Moutet, Alexandra Forli, Denis Corcella Kiné actualité n° 1503 - 11/10/2017

À Grenoble, la rééducation après cure chirurgicale de la maladie de Dupuytren est relativement bien codifiée. Elle relève d'un consensus entre chirurgiens et rééducateurs, actualisé...