L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Thérapies complémentaires et alternatives, prudence !

Certaines thérapies non conventionnelles ont fait leur entrée à l'hôpital. Ici, un infirmier anesthésiste réalise une anesthésie sous hypnose pendant une coloscopie interventionnelle (ablation de polypes). Centre Hospitalier d'Argentan.

Jean-Pierre Gruest
Kiné actualité n° 1526 - 19/07/2018

Ces dernières années, on assiste en France à un fort engouement des patients comme des professionnels pour les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique, soit des centaines de méthodes de soins et plus de 250 appellations (reiki, kinésiologie, énergiologie...). Pourquoi un tel succès pour ces thérapies ? Quels sont les risques potentiels ? Comment les prévenir ? Jusqu'où peuvent aller les kinésithérapeutes sans sortir du cadre de leur code de déontologie ? Enquête.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Le service sanitaire :
Un casse-tête pour les IFMK

Alexandra PICARD Kiné actualité n° 1529 - 11/10/2018

Les IFMK doivent intégrer le service sanitaire dans leur maquette de cours et prévoir les terrains de stages où se rendront les étudiants. Si le principe est clair, la mise en oeuvre semble plus délicate.


54e Salon Rééduca :
Du nouveau à tous les niveaux

Jean-Pierre Gruest Kiné actualité n° 1529 - 11/10/2018

Rendez-vous annuel incontournable pour la profession, le salon Rééduca ouvrira ses portes le 25 octobre à Paris, Porte de Versailles, pour 3 jours d'échanges et de partage. Une édition que les organisateurs ont...