L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Malformations veineuses de l'enfant :
Le rôle du kinésithérapeute

Fig. 2 : Avant la chirurgie.

Valérie Bughin
Kiné actualité n° 1526 - 19/07/2018

Les maladies vasculaires congénitales évoluent lentement. Elles entraînent progressivement une gêne esthétique et/ou des douleurs. Elles touchent parfois les extrémités (des zones très vascularisées donc "tout gonfle"), un membre, voire une articulation, ce qui a généralement un retentissement fonctionnel très problématique pour le patient. Le traitement de base est la compression. Mais cela ne fonctionne pas toujours. La prise en charge de la douleur est fondamentale.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

111e congrès français d'urologie :
Morceaux choisis

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1513 - 10/01/2018

Une journée est traditionnellement réservée aux masseurs-kinésithérapeutes lors du congrès annuel de l'Association française d'urologie (Afu). Nous avons sélectionné plusieurs...