L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Curapuls 670 :
La thérapie par ondes courtes pulsées au service des kinésithérapeutes

Bruno Da Cruz
Kiné actualité n° 1529 - 11/10/2018

Tout d’abord, revenons un peu sur le principe et la définition des ondes courtes pulsées : il s’agit d’obtenir un champ électromagnétique spécifique à 27,12 MHz.

Quelques petits rappels de physique s’imposent pour décrire et comprendre le phénomène des ondes courtes pulsées. Le champ a été introduit en physique pour décrire l’effet dynamique sans contact. Un champ signifie 2 choses : un champ dynamique perceptible + un champ électrique.

On note que les champs électriques et magnétiques entretiennent des rapports réciproques, c’est-à-dire que leurs actions communes vont pouvoir être utilisées dans différentes applications thérapeutiques (traumatologie, cicatrisation et rhumatologie).

Fort de son expérience dans ce domaine depuis les années 1990 et leader de la thérapie par ondes électromagnétiques, Enraf-Nonius a mis au point la dernière génération de Curapuls 670.

29 protocoles randomisés
Grace à ses 2 canaux totalement indépendants, cet appareil “mains libres” est simple d’utilisation et très convivial. Les 29 protocoles cliniques randomisés permettent de prendre en charges des pathologies simples ou plus complexes, en utilisant une thérapie combinée de plusieurs techniques différentes.

Il génère 2 effets importants : athermique et thermique, provoqués par les ondes électromagnétiques.

L’effet athermique
Il permet d’obtenir des résultats sur :

- l’augmentation du calcium extracellulaire et la normalisation sur le PH ;
- la baisse du taux de glycogène et l’augmentation des leucocytes et lymphocytes.

On observe une modification au niveau de la membrane cellulaire permettant de réhabiliter et de normaliser les échanges.

L’effet thermique
Il va entraîner une augmentation de l’élasticité du tissu fibreux, provoquant une baisse de viscosité de la matrice (élasticité du tissu collagénique des capsules articulaires).

De nombreuses affections articulaires et musculaires vont pouvoir ainsi être traitées :

- affections vasculaires et périarticulaire (capsulite) ;
- cicatrisation cutanée et musculaire ;
- lutte contre l’œdème, etc.

Selon les études cliniques, les ondes courtes pulsées favorisent la multiplication des fibroblastes et des chondrocytes.

Efficacité garantie
L’efficacité et l’accompagnement par ondes courtes pulsées des affections en traumatologie et rhumatologie n’est plus à démontrer, avec plus de 60 études scientifiques randomisées. Nous disposons désormais, grâce à la technologie aboutie du Curapuls 670, d’un appareil “mains libres” assurant une sécurité de traitement optimale, avec la possibilité pour le praticien d’interagir sur les paramètres afin d’affiner ses protocoles personnels (avec le mode intelligent - smart mode).

Par Bruno Da Cruz - Kinésithérapeute du sport

© D.R.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Un gant pour récupérer le sens du toucher

Jean-Pierre Gruest Kiné actualité n° 1530 - 25/10/2018

Les traumatismes, accidents ou pathologies de la main induisent souvent des troubles sensitifs handicapants dans la vie quotidienne. Pour y remédier, la start-up Wens a développé un dispositif d'entraînement et...

Imoove Mini :
Un bon complément aux techniques manuelles

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1529 - 11/10/2018

Utilisant essentiellement des thérapies manuelles, Éric Trémon a ressenti le besoin d'équiper son cabinet d'un nouvel outil : l'imoove Mini, qu'il a découvert lors du salon Rééduca l'an dernier....