L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Des mots de passe partout...

Éric Num
- 19 février 2019

Codes, mots de passe, combinaisons, peu importe le nom qu'on leur donne. Nous sommes tous confrontés aux limites de notre mémoire pour nous en rappeler.

Avant, nous n'avions que le code de notre carte bleue à retenir, et peut-être le digicode de notre porte d'entrée, éventuellement la combinaison de notre coffre-fort ou celle de notre alarme. C'était à peu près tout. Mais ça, c'était avant !

Aujourd'hui, à l'ère du numérique, plus moyen d'échapper à cette avalanche de codes qu'il faut retenir. En plus de ceux évoqués précédemment, sont arrivés les login et mots de passe pour accéder à nos mails, nos comptes sur les réseaux sociaux, aux services des banques, des impôts, etc., aux sites marchands, à notre box, sans oublier le code parental sur la télévision, le mot de passe pour allumer l'ordinateur, le code pin pour déverrouiller son mobile… J'en oublie surement !

Bref, nous avons de plus en plus de codes à retenir, qui sont nécessaires pour protéger nos données. Mais pas seulement nos données. Les données de vos patients aussi. Vous utilisez probablement un logiciel pour gérer votre cabinet et enregistrer des informations personnelles concernant vos patients. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur le 25 mai 2018 vous oblige à sécuriser ces données. Par "sécuriser", on entend entre autres l'utilisation d'un mot de passe pour pouvoir accéder à ces informations. Voilà ! Un de plus à retenir.

Lorsqu'on crée un nouveau code, il est déconseillé d'utiliser des mots de passe trop simples qui seront faciles à déchiffrer. C'est pourquoi de plus en plus de sites exigent des mots de passe compliqués avec un mélange de chiffres, de lettres minuscules et majuscules et de caractères spéciaux (@/!§+=) et une taille minimum de 8 caractères.

Il est également fortement déconseillé de n'utiliser qu'un seul et même mot de passe pour tout, pour le cas l'on se ferait pirater celui-ci.

Mais alors comment faire pour se rappeler tous nos mots de passe ? Je dirais qu'il n'y a pas de méthode infaillible, à moins d'avoir une mémoire d'éléphant. On peut toujours utiliser un gestionnaire de mot de passe. Il en existe pour toutes les plateformes [1].

Attention toutefois à vous rappeler du code d'accès !

On peut aussi s'en remettre à la fonction "mot de passe oublié", une fonctionnalité présente sur la quasi-totalité des sites.

Ou bien attendre qu'une nouvelle technologie vienne à notre secours. Par exemple un système de reconnaissance faciale, comme il en existe déjà sur certains téléphones mobiles, pour les déverrouiller. Windows a déjà développé un concept de ce type pour ouvrir une session. Pourquoi ne pas sauter le pas et l'adapter pour s'identifier partout où un code est nécessaire ? Bien sûr, cela ne fonctionnera que si les ordinateurs sont pourvus d'une caméra.

En attendant, à chacun son système !

 

[1] On peut recommander Dashlane par exemple.

 

Éric Num est chef du service informatique dans une entreprise en région parisienne.

 

©SIphotography

 

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Informatique :
Comment protéger vos données

François Sabarly Kiné actualité n° 1569 - 02/07/2020

Un système informatique professionnel n'est pas à l'abri d'un virus ou d'une malveillance qui peuvent mettre en danger les données personnelles et les données patients qu'il contient. Il existe quelques moyens simples...