L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

L'avènement du sport médicament

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1543 - 09/05/2019

L’activité physique fera bientôt partie intégrante du protocole de soins d’une femme atteinte de cancer du sein, au même titre que la chirurgie, les médicaments, la radiothérapie, etc. Quel progrès ! On sait depuis longtemps que mens sana in corpore sano mais les données de la science sont de plus en plus précises et nombreuses : dans la prévention ou le traitement de certaines pathologies, les vertus de l’activité physique sont réelles et significatives. Au point qu’on peut aujourd’hui la rendre incontournable pour une femme opérée d’un cancer du sein.

Espérons que d’autres pathologies chroniques seront bientôt concernées aussi. Au moins celles pour lesquelles a été conçu le “sport sur ordonnance”. La littérature ne manque pas. Pour en avoir un aperçu, consultez le Médicosport-Santé (le Vidal du sport) qui détaille les bienfaits de l’activité physique sur l’appareil locomoteur, l’avancée en âge, les maladies cardiovasculaires, les maladies métaboliques, les pathologies neurologiques, etc.

Agnès Buzyn et Roxana Maracineanu, ministres en charge respectivement de la Santé et des Sports, ont dévoilé récemment la “Stratégie nationale Sport Santé” qui sera déployée d’ici 2024 (lire notre dossier p. 12 à 17). Le médecin en sera un rouage essentiel car c’est par lui que tout commence : il est chargé de prescrire les séances d’activité physique. Ce qui implique que lui-même soit bien formé et informé sur le sujet, pour pouvoir y sensibiliser ses patients. Vous aurez vous aussi à vous impliquer auprès de vos patients, afin de les amener à changer de comportement de façon durable. Soyez prêts !

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Sport santé :
Un plan pour faire bouger les Français

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1543 - 09/05/2019

Le gouvernement a publié début avril sa "Stratégie nationale Sport Santé 2019-2024", montrant ainsi sa volonté de considérer l'activité physique comme un véritable médicament dans le...