L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Messageries sécurisées de santé: près de 160 000 libéraux équipés

Sophie Conrard (avec APM news)
- 26 août 2019

Le déploiement des messageries sécurisées de santé (MSSanté) a franchi un cap cet été avec 1,5 millions de mails échangés durant le seul mois de juin.

L'Asip Santé a annoncé que 158 151 professionnels de santé libéraux ("professionnels à Ordre") avaient créé leur messagerie sécurisée de santé. Parmi eux, les masseurs-kinésithérapeutes sont bien représentés puisque 56 % d'entre eux sont équipés. Seules les sages-femmes font mieux, avec 60,9 % de la profession équipée.

En outre, 55 % des médecins, 48,6 % des pharmaciens, 20,6 % des infirmiers et 12,8 % des dentistes se sont doté d'une messagerie sécurisée.

Par ailleurs, depuis son ouverture en avril 2014, l'espace de confiance MSSanté a intégré 215 messageries sécurisées conformes à son cahier des charges : 179 sont portées par des établissements de santé, 13 par des groupements réguinaux d'appui au développement de l'e-santé, 1 par les Ordres (Mailiz) et 22 par des industriels.

Définition

"MSSanté" désigne un ensemble de messageries de santé développées par différents opérateurs et intégrées à un espace de confiance promu par l'Asip santé.

Dans le domaine de la biologie médicale, 141 laboratoires sont raccordés à MSSanté. C'est peu. Rappelons que le recours à cette messagerie sécurisée est imposée pour les échanges avec les prescripteurs d'examens depuis l'entrée en vigueur du décret d'application de la loi du 26 janvier 2016 relatif à la biologie médicale.

224 478 boîtes aux lettres créées

En juin dernier, 224 478 boîtes aux lettres MSSanté avaient été créées. Ce chiffre a presque doublé en 1 an. Parmi ces boîtes aux lettres, 93 % sont personnelles, c'est-à-dire créées par un professionnel de santé, pour son utilisation personnelle et non pour une organisation de service.

En juillet, 1 226 établissements de santé étaient compatibles avec MSSanté.

L'Asip santé précise que "les échanges ont plus que doublé en 1 an, et ont été multipliés par 4,3 en 2 ans". 1,5 millions de mails ont été échangés sur le seul mois de juin, les 3/4 provenant des établissements de santé.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

RGPD :
Il est temps de mieux faire

Alexandra PICARD Kiné actualité n° 1561 - 12/03/2020

Le règlement général sur la protection des données personnelles ou RGPD [1] est entré en vigueur le 25 mai 2018. Comment les kinésithérapeutes, les établissements de soins et les...