L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Cabinet secondaire :
Ce qui est autorisé... ou pas

François Sabarly
Kiné actualité n° 1551 - 03/10/2019

En principe, un masseur-kinésithérapeute libéral ne doit exercer qu'en un seul lieu. Toutefois, le code de déontologie permet des dérogations pour ouvrir un cabinet secondaire si les besoins de la population l'exigent, mais dans des conditions bien précises. Explications.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

S'associer sans société, la convention d'exercice conjoint

François Sabarly Kiné actualité n° 1656 - 20/06/2024

La convention d'exercice conjoint permet de partager les frais d'un cabinet avec un ou plusieurs autres kinésithérapeutes, grâce à une mise en commun des honoraires. Utilisée depuis longtemps chez les...