L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Cabinet secondaire :
Ce qui est autorisé... ou pas

François Sabarly
Kiné actualité n° 1551 - 03/10/2019

En principe, un masseur-kinésithérapeute libéral ne doit exercer qu'en un seul lieu. Toutefois, le code de déontologie permet des dérogations pour ouvrir un cabinet secondaire si les besoins de la population l'exigent, mais dans des conditions bien précises. Explications.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Régler ses cotisations avant de demander sa retraite

François Sabarly Kiné actualité n° 1582 - 25/02/2021

Comme les autres caisses complémentaires de professions libérales, la Carpimko demande aux masseurs-kinésithérapeutes qui veulent prendre leur retraite prochainement de mettre à jour leurs cotisations....