L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Créez vos programmes d’exercices à la carte avec MonKiné

Alexandra Picard
- 29 avril 2020

Disponible depuis début avril, l’appli MonKiné propose des fiches d’exercices conçues par des kinésithérapeutes experts en leur domaine. Plus de 300 exercices sont aujourd’hui disponibles pour ceux qui veulent épauler et autonomiser leurs patients dans leur rééducation. Présentation.

Développée en plein confinement l’appli MonKiné a été conçue comme un catalogue dans lequel vous pouvez trouver les exercices que vous souhaitez faire faire à vos patients. Ces exercices sont classés par thèmes : maxillo-facial, kinésithérapie du sport, périnatalité… Il suffit au kinésithérapeute d’y piocher les exercices qui lui sont utiles pour construire sa séance. "L’appli est intuitive et extrêmement simple d’utilisation. Pour sélectionner un exercice, il suffit de taper une partie du mot clé", explique Vincent Druart, ancien patient de Charly Bossu, kinésithérapeute du sport, tous 2 à l’initiative de cet outil. "Un mot voire une syllabe suffit à afficher tous les exercices y faisant référence. Si vous tapez "renf musc", par exemple, vous aurez toutes les informations liées au renforcement musculaire", affirment-ils. Le kinésithérapeute peut aussi filtrer et enregistrer ses favoris.

Depuis sa mise en service, une dizaine de kinésithérapeutes experts en leur domaine alimentent la plateforme, ainsi que 2 associations : l’association française de McKenzie et l’association Kiné périnatalité 31. "Elles fournissent du contenu et aident à la rédaction des fiches d’exercices", précise Vincent Druart, pour qui "l’un des atouts de cette plateforme est qu’elle est construite par et pour les kinésithérapeutes".

Qu’y trouve-t-on précisément ? En consultant la thématique "kinésithérapie du sport", on y trouve par exemple des exercices de prévention et de rééducation des sportifs, des exercices isométriques, dynamiques, pliométriques, des étirements. La thématique "maxillo-facial" donne accès à des exercices réalisés par une spécialiste des dyspraxies linguales, paralysies faciales, apnées du sommeil, dysfonctions des ATM… "Ces exercices sont mis à disposition par une kinésithérapeute/ostéopathe qui est également spécialisée en rééducation périnéale et anorectale chez la femme, l’homme et l’enfant. À terme, elle pourra aussi contribuer à mettre au point des exercices de rééducation post-partum en coordination avec l'association AKEP31", espère Vincent Druart. À partir de ce catalogue, le kinésithérapeute travaille à la carte en construisant son propre protocole, adapté à son patient.

Le patient devient autonome dans ses exercices
Chacune des fiches d’exercices est détaillée et illustrée par des photos et des vidéos. Y sont notamment expliqués les consignes et les points de vigilance. "Lier l’écrit et l’image permet au patient de bien exécuter ce qu’on lui demande. Bien voir et comprendre joue sur sa confiance. Cela contribue à une meilleure adhésion pendant et après la rééducation et, in fine, favorise son autonomisation", affirme Vincent Druart.

Pour l’aider à chaque étape de sa rééducation, l’appli est dotée d’un système d’alerte et de gestion de rappels : le téléphone sonne pour l’avertir de sa séance. Cet outil simplifie également le travail du kinésithérapeute en lui permettant de moduler la posologie et l’ordre des exercices à sa guise. Il peut également les imprimer et les envoyer par PDF. MonKiné lui permet aussi de gagner du temps dans la prescription d’exercices.

Une communauté de partage d’expertises
Cette appli a également pour intérêt d’avoir été conçue pour être une base de données partagée à l’ensemble des utilisateurs. Ceux qui s’en servent ont accès à tous les exercices. Et si un kinésithérapeute n’y trouve pas celui qui lui convient, il lui suffit de le créer. "Cela prend 2 minutes. Une fois validé par les fondateurs du site (et avec l'accord du praticien), cet exercice viendra compléter le catalogue déjà existant. L’objectif n’est pas d’avoir des vidéos parfaites avec des mannequins qui font les exercices, mais des vidéos qui soient qualitatives sur le fond", commentent les entrepreneurs. Leur ambition ? Créer une communauté d’expertises qui soit enrichissante pour les kinésithérapeutes et les patients. "Les praticiens et les associations peuvent y stocker leurs exercices. Tout le monde est gagnant car tout le monde en profite", explique Vincent Druart, qui précise que l’appli est gratuite pour les patients.

MonKiné est encore en pleine phase de développement et de nouvelles rubriques sont en cours de création. Des exercices de rééducation spécifiques suite à un cancer du sein devraient bientôt être disponibles.

© D.R.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Frequens règle le problème du stationnement

Sophie Conrard - 14 octobre 2019

Pour vous éviter d'avoir à y penser chaque soir pour le lendemain ou de risquer de prendre une amende, Roland Garnache a mis au point un système permettant de prendre à votre place des tickets de stationnement sur...