L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

L'association SPS concentre ses efforts sur les étudiants en détresse

Sophie Conrard
- 14 avril 2021

L'association SPS, qui s'occupe des professionnels de la santé en souffrance depuis novembre 2015, a décidé d'élargir son dispositif d'aide et d'accompagnement psychologique à l'ensemble des étudiants.

Elle leur a créé un site dédié : www.soins-aux-etudiants.com, où ils pourront s'informer, trouver une proposition de prise en charge psychologique et/ou sociale, ou encore des outils pour se ressourcer (avec des fiches pratiques, le test du sommeil, des applications...).

Pour mémoire, la prise en charge proposée par SPS repose d'abord sur un Numéro Vert (0 805 23 23 36) gratuit, accessible 24h/24 et 7j/7, où ce sont des psychologues qui prennent directement tous les appels, sans qu'il soit nécessaire de passer par un secrétariat. Il existe aussi une application (Asso SPS), téléchargeable via l'App Store ou Google Play, qui permet elle aussi d'entrer en contact avec un psychologue. Selon ses besoins, l'étudiant qui appelle sera orientée vers les services de santé universitaire, le Crous ou un psychologue de proximité, par exemple.

L'association s'appuie par ailleurs sur son Réseau national du risque psychosocial, constitué de 1 000 psychologues, médecins généralistes et psychiatres référents chargés de proposer une consultation ou une téléconsultation aux étudiants, mais aussi sur ECTI, un réseau de bénévoles seniors disponibles pour un soutien pratique, financier ou alimentaire, ou encore pour un accompagnement dans la recherche de stages et de postes.

Enfin, SPS offre 2 consultations chez un psychologue de son réseau à tous les étudiants (sur la base de 40 € pour la première et 32 € pour la seconde).

Le dispositif « Soins aux Étudiants » est soutenu par la Cnam et l'ARS d'Ile-de-France. Elle est également référencée par les structures suivantes : Crous de Nice, Université de Poitiers, Lyon Campus, Sorbonne, Université de Paris, Psycom et Santé psy étudiants.

Près d'un étudiant sur 2 en détresse
Actuellement, les étudiants subissent la crise sanitaire de plein fouet : 42,3 % d’entre eux sont en détresse psychologique, d'après l'association SPS, ce qui peut entraîner anxiété, stress, dépression et idées noires. 11,4 % d’entre eux ont déjà eu des pensées suicidaires. Avec les confinements successifs et l’enseignement à distance, 1 étudiant sur 2 se sent isolé.

À propos de l'Association SPS

L’association Soins aux Professionnels de la Santé (SPS) a pour origine le rassemblement d’un groupe d’experts souhaitant partager et défendre la santé des professionnels de la santé. Créée en novembre 2015, SPS est une association nationale reconnue d'intérêt général qui vient en aide aux professionnels de la santé et aux étudiants en souffrance, et qui agit en prévention pour le mieux-être.

SPS réalise des enquêtes, met en œuvre des actions et développe des outils innovants pour améliorer la qualité de vie des professionnels de la santé et des étudiants, prévenir et protéger leur santé, optimiser leur activité.

© xavierarnau/Istock/Getty Images Plus

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...