L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Covid-19 : 94,2 % des professionnels de santé libéraux sont vaccinés

©sofirinaja

Sophie Conrard
- 24 septembre 2021

Thomas Fatome, directeur général de l'assurance maladie, a annoncé hier lors d'un point presse que 94,2 % des libéraux de santé étaient vaccinés (2 injections) contre le Covid-19.

Rappelons que depuis le 15 septembre, ils sont supposés avoir reçu au moins la première dose, et qu'ils ont jusqu'au 15 octobre pour achever leur schéma vaccinal. Sans cela, ils ne pourront plus exercer.

Selon les chiffres de l'assurance maladie, en date du 13 septembre, voici les taux de vaccination observés dans chaque profession de santé :

Manquent les chiffres concernant les pharmaciens d'officine, dont la Cnam dit ne pas disposer.

Lors de ce point presse, Thomas Fatome a rappelé les règles du jeu et confirmé que les praticiens qui ne rempliraient pas leur obligation vaccinale seraient interdits d'exercice par leur ARS, et que des indus leur seraient réclamés (par l'assurance maladie) s'ils continuaient tout de même d'exercer. Les assurés qui consulteraient à leur insu un professionnel de santé interdit d'exercice seront prévenus par leur CPAM.

La lutte contre la fraude s'intensifie

Thomas Fatome a indiqué avoir reçu près de 36 000 réquisitions des services de police et justice au titre de la lutte contre la fraude au passe sanitaire. L'essentiel portent sur des assurés (35 709 cas), 138 sur des professionnels de santé et 14 sur des centres de vaccination. La Cnam a lancé 83 procédures contentieuses dont 46 signalements au parquet, 32 plaintes et 5 signalements aux Ordres concernés. Ces suites concernent 307 personnes dont 31 professionnels de santé, 253 bénéficiaires et 23 personnes ayant contribué à la fraude.

Les CPAM reçoivent en ce moment « 6 à 10 réquisitions » par jour.

Les délits liés aux attestations frauduleuses de vaccination sont passibles de sanctions très lourdes : jusqu'à 5 ans de prison et 150 000 € d'amende pour les faussaires, 3 ans de prison et 45 000 € d'amende pour les utilisateurs de ces faux passes.

(avec APM news)

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Votre métier, votre avenir la FFMKR vous donne la parole

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1655 - 06/06/2024

Quel regard portent les kinésithérapeutes sur leur métier et leur avenir ? Pour connaître la réponse à cette question, la FFMKR a commandé une enquête à l'institut Harris interactive,...