L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Pascale Mathieu, présidente du CNOMK, participera à l'élaboration du programme santé d'Emmanuel Macron

©Clément Mathieu Photographe

Sophie Conrard
- 11 janvier 2022

La République en marche (LREM) a choisi 3 référents santé pour bâtir son programme en vue de l'élection présidentielle, dont Pascale Mathieu, présidente du Conseil national de l'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes (CNOMK).

Présidente de l'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes depuis 2014, Pascale Mathieu exerce en libéral à Langon (Gironde) et enseigne en IFMK. Ce travail pour LREM est "un engagement à titre personnel, qui n'impactera pas son mandat de présidente du CNOMK", nous a-t-elle fait savoir.

Les 2 autres référents santé choisis par le parti sont François Braun, médecin urgentiste, président du syndicat Samu-Urgences de France (SUdF) et chef de service et de pôle des urgences du CHR de Metz-Thionville, et Sébastien Mirek, anesthésiste-réanimateur au CHU de Dijon et médecin réserviste au Service de santé des armées (SSA). Il avait été désigné référent du département Côte-d'Or en 2017 et s'active au sein du groupe macroniste "La Santé en marche". Il a été vice-président de l'ISNCCA devenu Jeunes médecins.

Rappelons que pour la campagne de 2017, Emmanuel Macron s'était entouré d'Olivier Véran, devenu ensuite ministre de la Santé, et de Jérôme Salomon, devenu Directeur général de la santé (DGS).

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...