L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Ouverture des 20es Assises de la kinésithérapie à Arles

©Alexey_Fedoren

Sophie Conrard
- 3 juin 2022

C’est aujourd’hui que démarrent les 20es Assises de la kinésithérapie, organisées par la FFMKR à Arles. Elles portent sur les spécificités d’exercice : sport, pédiatrie, vestibulaire, neurologie… mais aussi main, épaule, rachis… Sont-elles l’avenir de la profession ? Faut-il les développer ? Comment les valoriser ? Est-ce la fin du « kiné généraliste » ? (réponse : sûrement pas) Quel serait l’impact en termes d’organisation des soins ? etc.

D’autres professions ont connu une telle évolution, comme les radiologues, qui se répartissent aujourd’hui en 2 branches : l’une généraliste, l’autre spécialisée (radiologie interventionnelle, radiologie pédiatrique, neuroradiologie…). Leur expérience a montré qu’une spécialisation pouvait être bénéfique pour le patient, et qu’elle n’était pas incompatible avec une pratique généraliste, si le professionnel le souhaite ou si les besoins de la patientèle le nécessitent.

Ces 2 journées seront rythmées par 5 tables rondes en assemblée plénière et des ateliers en petits groupes.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire des articles que nous avons déjà publiés en cliquant ici et ici.

Compte rendu des débats à venir dans le KA n°1612 du 23 juin !

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Politique : bilan et ambitions des Libéraux de Santé (LDS)

Sophie Conrard - 6 octobre 2022

L'intersyndicale des Libéraux de Santé (LDS) organisait hier matin une conférence de presse, un an après sa création, afin de faire passer des messages au Gouvernement et à l'assurance maladie, 2 jours...

La FFMKR relève le défi Steptember

Sophie Conrard - 7 septembre 2022

Organisée au profit de la recherche sur la paralysie cérébrale, l’opération Steptember allie un défi sportif et caritatif. Elle dure tout le mois de septembre.