L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

La FFMKR relève le défi Steptember

©DR

Sophie Conrard
- 7 septembre 2022

Organisée au profit de la recherche sur la paralysie cérébrale, l’opération Steptember allie un défi sportif et caritatif. Elle dure tout le mois de septembre.

L'idée est née en Australie en 2010. En France, c’est la quatrième édition. Les participants, baptisés les "steppeurs" et regroupés par équipes de 4, s'engagent à effectuer au moins 10 000 pas par jour et à récolter des dons pour la Fondation Paralysie cérébrale. Leurs données sont enregistrées en temps réel par le biais d'une application mobile.

L'application permet aussi de convertir en pas d'autres activités telles qu'un match de badminton, faire le ménage, le jardinage, sortir son chien…

Chiffres clés

La paralysie cérébrale est la première cause de handicap moteur chez l’enfant. 1 500 bébés sont concernés chaque année en France.

La kinésithérapie fait partie des soins essentiels pour les patients atteints de paralysie cérébrale, c'est pourquoi la FFMKR a souhaité relever le défi. Elle a inscrit 8 équipes de 4 personnes, composées d'élus syndicaux et de salariés de la Maison des Kinés.

Si vous souhaitez les soutenir, vous pouvez faire un don en cliquant ici.

L'an dernier, ce défi a permis à la Fondation Paralysie cérébrale de collecter 200 000 euros. Cette année, elle espère 2 500 participants et 300 000 euros de gains, qui financeront notamment un projet de recherche visant à démontrer les bénéfices d’une rééducation intensive et précoce.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Politique : bilan et ambitions des Libéraux de Santé (LDS)

Sophie Conrard - 6 octobre 2022

L'intersyndicale des Libéraux de Santé (LDS) organisait hier matin une conférence de presse, un an après sa création, afin de faire passer des messages au Gouvernement et à l'assurance maladie, 2 jours...