L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Après cancer du sein : l'intérêt d'une activité physique adaptée de rééducation

Jean-Claude Ferrandez
Kiné actualité n° 1324 - 13/06/2013

On ne le dira jamais assez : une activité physique régulière et suffisante réduit de 25 à 30 % le risque de cancer du sein.
L'activité physique améliore le pronostic des cancers du sein traités, mais également la qualité de vie des patientes en cours et après traitement.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Calcifications et ondes de choc, pratique en kinésithérapie

Philippe Franck Kiné actualité n° 1646 - 25/01/2024

Les ondes de choc sont des ondes mécaniques qui comprennent toutes les fréquences de vibration comprises entre 1Hz et 5 MHz (5 millions de Hertz). Ce sont des ondes dites sonores. Elles comprennent les infrasons de 1 à 20...