L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Face à un patient qui masque son visage :
Quelle attitude adopter ?

En France, la loi interdit la dissimulation du visage dans l'espace public.

Alexandra PICARD
Kiné actualité n° 1420 - 22/10/2015

Dans son exercice quotidien, le masseur-kinésithérapeute peut être confronté à un patient dont le visage ne serait pas visible, pour diverses raisons. Comment réagir, en accord avec la loi et sans risquer d'être accusé de refus de soins ? L'Ordre a rendu un avis [1] qui donne quelques éléments de réponses.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Partage de locaux :
Ce qui est autorisé ou non

François Sabarly Kiné actualité n° 1534 - 20/12/2018

Partager ses locaux avec d'autres professionnels de santé est le plus souvent autorisé, mais sous conditions. Voici ce qui est permis ou non pour les masseurs-kinésithérapeutes, en fonction du type de local...

Objets connectés :
Gare aux mauvais usages

Alexandra PICARD Kiné actualité n° 1529 - 11/10/2018

Face à l'utilisation de plus en plus massive d'objets connectés dans les cabinets, et en raison d'un cadre juridique ténu, il n'est pas évident d'éviter tout dérapage. Voici quelques règles...