L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Rééducation de l'hyperactivité vésicale idiopathique (HVI) non neurologique :
Pour qui ? Quels résultats ?

Fig. 1 : Les différents axes de la rééducation de l'hyperactivité vésicale.

Guy Valancogne
Kiné actualité n° 1428 - 17/12/2015

La rééducation périnéo-sphinctérienne est classiquement recommandée pour la prise en charge de patients présentant une hyperactivité vésicale. Mais il est difficile de dégager un protocole standard, tant la prise en charge dépend de facteurs multiples et liés au patient lui-même.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Travail du transverse de l'abdomen :
Aller au-delà du gainage

Fabien Janson Kiné actualité n° 1572 - 17/09/2020

Divers contextes pathologiques comme la pubalgie, la rééducation abdominale ou la prise en charge des douleurs pelviennes de grossesse peuvent amener à mettre en place une rééducation ciblée du muscle...

Complications neuromusculaires acquises de réanimation, spécificités du bilan

Loïc Pires, Amélie Buffet, Sarah Hergesheimer, Thomas Giraud, Louis Migairou, Arnaud Vincent Kiné actualité n° 1570 - 16/07/2020

Avec la crise sanitaire que nous traversons, de nombreux patients atteints de la Covid-19 présentent une détresse respiratoire aiguë et sont pris en charge en service de réanimation. Des complications sont...