L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Une bataille perdue, pas la guerre

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1507 - 08/11/2017

La fin de ce cycle de négociations conventionnelles a été si houleuse (lire p. 12 à 15) que je me suis interrogée. Qu’est-ce qui a conduit les deux syndicats représentatifs de la profession (FFMKR et UNSMKL) à prendre des décisions diamétralement opposées ? La première refuse de signer, tandis que la seconde avait depuis le début décidé d’accepter… Quelles dispositions ont suscité la colère d’un grand nombre de professionnels, en particulier sur les réseaux sociaux ? Y a-t-il dans ce texte des paragraphes qui pourraient paraître inoffensifs à un regard inexpérimenté, mais cachent en réalité de grands dangers pour la profession ?

Après tant de tensions, il faudrait calmer le jeu. Puis trouver l’énergie pour remonter au front – ce qui ne sera pas facile pour tous ceux qui sont déçus par l’issue de ce cycle de négociations conventionnelles. D’autres chantiers s’ouvrent pour faire évoluer la profession, ce sont autant d’opportunités à ne pas manquer. Dans cette histoire, certains auront compris que pour que les syndicats puissent s’imposer face à Nicolas Revel, il faut que leurs adhérents soient beaucoup plus nombreux. Actuellement, ils ne lui font pas peur. S’ils pèsent 5 fois plus lourd, ce sera une autre histoire !

Dans un tout autre registre, certains explorent de nouvelles façons de pratiquer leur art et font tomber les barrières avec d’autres professions voisines. Destinée à la fois aux kinésithérapeutes, ostéopathes, préparateurs physiques, enseignants en activité physique adaptée, etc., mêlant professionnels en exercice et étudiants, la première Journée Sport Muscle Santé (lire p. 20 à 24) organisée le 14 octobre à Paris a remporté un franc succès. Vous en entendrez parler dans Kiné actualité !

© D.R.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Sport santé : une convention d'un genre inédit

Sophie Conrard - 9 juillet 2019

Dans le Gard, la CPAM soutient une expérimentation pour évaluer les bénéfices de l'activité physique adaptée pour les patientes atteintes d'un cancer du sein. Elle a signé une convention avec le...