L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Des étudiants dacquois mènent une journée de prévention auprès d'employés d'Auchan

Alexandra Picard
- 6 mars 2018

Dans le cadre d’une opération nationale menée par Auchan, intitulée "la vie en bleu", une douzaine d’étudiants de l’IFMK de Dax se sont rendus le 3 mars sur un site de la marque à Pau, à sa demande. L’occasion pour eux de mettre en pratique leurs connaissances. Récit avec Pauline Dubos, étudiante en K2 et présidente de la DAKE (Dax association kiné étudiante), qui a porté le projet.

Kiné actualité : Comment est née l'idée de cette journée sur le bien-être au travail ?
Pauline Dubos : Notre association étudiante a été sollicitée par Bruno Meret, coordonnateur sécurité d’Auchan de Pau. Il souhaitait permettre aux employés de bénéficier d'une journée de bien-être et de prévention afin de se sentir mieux dans leur corps et dans leur travail. En hypermarché, ils font beaucoup de manutention et ils sont exposés à de nombreuses contraintes physiques. Pour répondre à cette demande, la DAKE a envoyé 12 étudiants de K1 et K2 sur le site de Auchan à Pau, sur la base du volontariat. Comme les salariés d'Auchan d'ailleurs, qui devaient s’inscrire pour pouvoir profiter de ces 20 minutes de massages et/ou de conseils.

Comment s’est déroulée la journée ?
Nous avons accueillis en tout une soixantaine de personnes. Nous les prenions en charge par binôme dans l’un des 5 box que nous avions aménagés avec des tables de massages. Selon le choix des salariés, nous leur prodiguions des massages bien-être, nous les conseillons s’ils le souhaitaient. Certains sont venus simplement pour se détendre et se sont endormis pendant la séance : un vrai moment de détente en somme !

Quel genre de conseils leur avez-vous prodigués ?
L’idée n’était pas de les conseiller sur de possibles améliorations de leurs conditions de travail, mais plutôt de leur donner des conseils pour remédier à certaines douleurs et faire de la prévention. À titre d’exemple, pour soulager les maux de dos d’une hôtesse de caisse, je lui ai montré quelques étirements à faire régulièrement et je l’ai massée. J’ai proposé à une autre employée qui souffrait au niveau du bras, des étirements du triceps.

Que retenez-vous de cette expérience ?
Ce fut une journée intéressante pour tout le monde. Les K1 de l'école m’ont fait savoir qu’ils avaient trouvé cette journée enrichissante car ils ont pu mettre en pratique leurs connaissances théorique autour du massage sur des corps souffrant de pathologies diverses. Ce fut pour eux l’occasion de "se faire la main" sur des personnes autres que des sportifs, que nous rencontrons plus fréquemment durant notre parcours étudiant. Cette expérience nous a fait sortir de notre zone de confort et nous a plongés dans une approche plus précise du travail qui nous attend à la sortie de l’IFMK.

Je crois que notre enthousiasme était à l’image de celui des salariés d'Auchan, qui étaient ravis de bénéficier d'une journée consacrée à leur confort et leur bien-être au travail.

Une réussite donc. L’expérience sera-t-elle reconduite ?
Oui, c'est l’idée. Bruno Meret aimerait que nous puissions assurer 2 journées de ce type par an au minimum. Mais rien n’est encore décidé.

La vie en bleu, une opération du groupe Auchan

"La vie en bleu" est une opération nationale menée par Auchan qui s’axe autour de différents projets humain comme le bien-être au travail, l’alimentation et la santé.

©Auchan/DAKE

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

3 031 places en IFMK l'année prochaine

Sophie Conrard - 6 juillet 2022

L'arrêté fixant le nombre d'étudiants à admettre en IFMK pour l'année universitaire 2022-2023 a été publié au "Journal officiel" le 1er juillet (donc beaucoup plus tard que l'an...