L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

L'Ordre des médecins crée une structure de soutien aux soignants en difficulté

Sophie Conrard
- 7 mars 2018

Samedi 10 mars sera lancé officiellement le PASS, Programme Aide Solidarité Soignant, à la clinique Belle Rive d'Avignon. Il a été développé par différentes associations sous la houlette de l'Ordre des médecins.

Le dispositif repose sur un numéro d'appel national, gratuit et confidentiel, accessible 24h/24 et 7j/7 : 0 800 800 854. À l'issue de ce premier contact, le soignant est orienté vers l'association ou la structure qui intervient dans sa région, qui lui proposera de l'orienter selon ses besoins : médecine du travail, spécialiste, juriste, établissement hospitalier spécialisé, commission d'entraide du conseil départemental de l'Ordre des médecins…

Il s'appuira notamment sur le réseau des unités d'hospitalisation de soins pour les professionnels de santé (USPS) tissé par l'association SPS depuis 4 ans (la carte ci-dessous est tirée de leur site web).

©Association SPS

Il est présenté par ses promoteurs comme un "label de référence constitué en partenariat avec le Cnom", qui rassemble "7 associations et structures référentes d'entraide pour les soignants" : l'AAPMS, l'APSS, l'Arene, le réseau ASRA, l'ASSPC, le réseau ERMB (Entraide régionale des médecins de Bretagne) et l'association MOTS. "Chacune de ces structures est historiquement implantée dans une région différente. Elles y ont développées des initiatives propres qu'elles ont aujourd'hui décidé de mettre en commun au sein d'un programme formalisé : le PASS."

Un dispositif d'autant plus pertinent que d'après un baromètre réalisé en 2017 par 360 Medics, "100 % des soignants ressentent un épuisement soit moral (22 %), soit physique (13 %), soit les 2 (64 %) tandis que 47 % font ou ont déjà fait l'expérience d'un burn out", insistent les promoteurs de cette initiative.

Ce PASS ressemble au dispositif déployé depuis quelques années par l'association SPS (Soins aux professionnels en santé), qui repose sur une plateforme d'écoute (N° Vert 0805 23 23 36, appel gratuit 24h/24 et 7j/7), des unités de soins dédiées (en ambulatoire et en hospitalisation – cf la carte ci-dessus) et depuis janvier des sessions de formation [1] pour les praticiens qui accompagnent et soutiennent, en ambulatoire, des soignants rendus vulnérables.

Si c'est indéniablement une bonne chose que les acteurs désireux de soutenir les soignants en difficulté se manifestent et s'organisent, on pourrait souhaiter une mutualisation des forces au lieu d'une multiplication des structures.

[1] Programme sur www.asso-sps.fr/formations

Plus d'infos sur les actions de SPS ici

©ijeab

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

L'association SPS vous invite à son colloque annuel

Sophie Conrard - 2 novembre 2022

L'association Soins aux professionnels de la santé (SPS), dont nous suivons les activités de très près, organise son colloque annuel à la fin du mois, sur l'attractivité des métiers du soins. Un...

Doctolib bannit les thérapeutes alternatifs

Sophie Conrard (avec APM news) - 31 octobre 2022

D'ici 6 mois, il n'y aura plus de thérapeutes alternatifs sur la plateforme de prise de rendez-vous et de téléconsultation Doctolib. C'est ainsi que l'entreprise réagit à la polémique provoquée...