L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Liberté d'expression

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1388 - 15/01/2015

Bien d’entre nous ne lisaient pas “Charlie Hebdo”. En tout cas, pas régulièrement. Mais nous connaissions tous les traits caractéristiques des personnages dessinés par ceux qui ont été exécutés de manière odieuse le 7 janvier. Nous connaissions leurs noms, parfois leurs visages (Cabu, ses lunettes rondes et sa drôle de coiffure…). Que leurs caricatures nous aient fait rire ou grincer des dents, il nous a semblé incontournable de leur rendre un – bien modeste – hommage dans ce numéro, parce qu’ils sont morts pour avoir simplement fait leur métier. Vous verrez que les professionnels de santé (praticiens, presse, ordres…) se sont mobilisés largement, instinctivement (lire notre article p. 14).

À la rédaction, chaque semaine, nous échangeons et nous réfléchissons avec Alexis, notre dessinateur, de manière à vous proposer une illustration en rapport avec l’actualité qui vous fasse sourire ou qui vous bouscule, sans excès toutefois – mais peut-être sommes-nous trop frileux… Parfois, ce sont les esquisses les plus bêtement potaches qui nous amusent le plus.

Cette semaine, nous faisons à nouveau la part belle à la réforme de la formation en ostéopathie, ainsi qu’à celle des études de masso-kinésithérapie, en donnant la parole à la Fédération nationale de l’enseignement privé, inquiète pour l’avenir des quelque 300 classes préparatoires aux concours d’entrée dans les instituts de formation paramédicaux. Vous avez un avis sur la question ? N’hésitez pas à nous écrire pour nous dire votre sentiment ou nous faire part d’un “coup de gueule”. Nos colonnes vous sont ouvertes (en page 4 du journal, chaque semaine). C’est aussi cela, la liberté d’expression !

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Événement :
Rééduca se réinvente sous la forme digitale

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1573 - 01/10/2020

Contraints d'annuler l'édition 2020 du salon Rééduca telle qu'elle était prévue, à cause de la crise sanitaire, les organisateurs tiennent à proposer une série de rendez-vous pour marquer...