L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Thermalies: coup de projecteur sur les cures post-cancer

Alexandra Picard
- 24 janvier 2019

Les Thermalies ont ouvert leurs portes ce matin au Carrousel du Louvre, à Paris. Référence en matière de thalassothérapie, thermalisme et spa depuis 37 ans, ce salon braque cette année les projecteurs sur les cures post-cancer et rappelle les bienfaits des cures pour les patients atteints de fibromyalgies et de rhumatismes.

Après un cancer du sein, la femme est souvent affaiblie, elle a pris du poids, perdu confiance en elle, gardé des cicatrices, des douleurs articulaires… Les cures post-cancer peuvent la soulager et l'aider à renouer avec leur corps.

Pour mettre en lumière les programmes existants, la 37e édition des Thermalies propose une série de conférences sur ces cures ou encore sur l’importance de l’accompagnement global qui permet une prise en compte du corps et du mental pour aider les malades. Le Dr Alain Françon, membre du bureau de la Société française de médecine thermale, animera une séance de questions/réponses le 26 janvier.

Sont prévus également des ateliers sur l'image de soi et de remise en beauté, qui peuvent être utiles pour reprendre pied et notamment rebondir professionnellement après le cancer.

C’est dans ce cadre que Jocelyne Rolland, conceptrice du Rose Pilates et du Challenge Avirose avec la Fédération française d'aviron, présentera cette gymnastique de reconstruction destinée aux femmes opérées d'un cancer du sein.

Mêler soins, éducation à la santé et sport pour le bien des patients

D’autres types de cures seront aussi au cœur des discussions, notamment celles proposées aux patients atteints de fibromyalgie, et plus généralement en rhumatologie. En 2016, la Ligue européenne contre le rhumatisme (Eular) a publié des recommandations sur la fibromyalgie : 3 semaines de cure thermale sont une opportunité pour offrir au patient une approche multidisciplinaire, associant des traitements non médicamenteux comme les bains en eau chaude, avec ou sans exercices, les programmes d’exercices individualisés, la relaxation, des soins de rééducation et de physiothérapie, un éventuel soutien psychologique, etc.

Les Thermes de Dax, qui voient 26 500 curistes défiler chaque année sur le seul site de Saint-Paul-lès-Dax, ont développé une double orientation pour la prise en charge de la fibromyalgie et de la rhumatologie. "Souvent liée à l’obésité et la sédentarité, les pathologies rhumatismales sont l'occasion de proposer aux patients des cures parfaitement adaptées pour les remettre en mouvement en douceur et en toute sécurité. Au cœur de cette prise en charge, 9 masseurs-kinésithérapeutes assurent les massages et les mobilisations en piscine. Leur objectif est de travailler sur les chaînes de douleur", a expliqué Michel Baqué, président du groupe Thermes Adour, lors de la conférence de presse organisée en ouverture des Thermalies. Il défend "les vertus d’une prise en charge à 360° où sport, éducation à la santé et soins se mêlent pour le mieux-être des patients".

 

A noter

Après Paris, les Thermalies se tiendront également à Lyon du 8 au 10 février.

Plus d'infos ici

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Sport santé : une convention d'un genre inédit

Sophie Conrard - 9 juillet 2019

Dans le Gard, la CPAM soutient une expérimentation pour évaluer les bénéfices de l'activité physique adaptée pour les patientes atteintes d'un cancer du sein. Elle a signé une convention avec le...