L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

La Cour des comptes constate de "profonds dysfonctionnements" à l'Agence du DPC et formule 3 recommandations

La Cour des comptes souhaiterait que les agents de l'Agence nationale du DPC effectuent beaucoup plus de contrôles des actions de DPC et de leur coût.

Sophie Conrard
- 2 juillet 2019

La Cour des comptes a rendu public un référé, adressé le 15 avril dernier à la ministre des solidarités et de la santé, sur l'Agence nationale du développement professionnel continu. Ayant constaté de "profonds dysfonctionnements", elle formule 3 recommandations à l'Agence.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Le document de traçabilité du DPC enfin disponible

Jean-Pierre Gruest - 17/07/2020

Attendu de longue date, son lancement ayant été maintes fois repoussé, le document de traçabilité développé par l'Agence nationale du DPC a été officiellement déployé...