L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Cérémonie des vœux : un moment convivial au siège de la FFMKR

Sophie Conrard
- 31 janvier 2020

La FFMKR organisait mercredi une soirée conviviale pour présenter ses vœux à ses partenaires institutionnels.

Ce fut l'occasion pour la FFMKR de "remercier l'ensemble de ses partenaires et des organisations professionnelles" avec qui elle travaille régulièrement, mais aussi de "réaffirmer sa position au sein des institutions dans le dialogue, le rassemblement et l’interprofessionnalité", comme l'a indiqué Sébastien Guérard, président de la Fédération, dans son discours.

Après avoir présenté le fonctionnement de la Maison des Kinés aux invités, il a donné les grandes orientations politiques de la Fédération pour 2020, "année qui sera marquée par un congrès extraordinaire au mois de juin, dont l'objectif sera de définir ce que nous souhaitons pour la profession à l'horizon 2030 : pratiques avancées, accès direct, changement de nom (en physiothérapeute), démarche qualité… Nous débattrons de ces sujets et les adhérents décideront".

Le nouveau bureau de la FFMKR tient par ailleurs à "reconquérir le terrain" et se déplacera souvent dans les départements, "qui sont l'ADN de la Fédération", a rappelé son président, qui tient aussi à "travailler plus régulièrement avec les URPS-MK".

Cette année, la Fédération va aussi "multiplier ses capacités de conseil auprès de ses adhérents, qui en ont de plus en plus besoin, étant donné le contexte actuel", et elle va relancer la démarche qualité, projet auquel elle a beaucoup travaillé entre 2015 et 2017.

Elle organisera en octobre des Assises sur l'épanouissement professionnel, a annoncé Sébastien Guérard.

Le 29 janvier, plusieurs organisations étaient représentées au sein de la profession, comme le CNOMK, avec la présence de sa présidente Pascale Mathieu, des URPS (Occitanie et Île-de-France), des sociétés savantes (AKTL, Collège de la masso-kinésithérapie), etc.

Très attaché à l'interprofessionnalité, Sébastien Guérard avait par ailleurs invité Michel Picon, président de l'Unapl, avec qui la Fédération a beaucoup travaillé sur la réforme des retraites, François Blanchecotte, biologiste et président du CNPS, ainsi que des représentants des infirmiers, orthophonistes, etc., mais aussi Laurence Gaborieau, directrice du salon Rééduca.

©S. Conrard/Kiné actualité

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

URPS, des élections sous tension

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1570 - 16/07/2020

Les syndicats des professions appelées à élire leurs représentants aux Unions régionales des professions de santé (URPS) ont participé le 25 juin à une réunion avec la Direction de...