L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Innovation :
Un kinésithérapeute invente un fauteuil roulant connecté

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1596 - 28/10/2021

Kinésithérapeute dans un Ehpad, Hugo Hermant a remporté cet été un concours d’idées international organisé par le finlandais Koné, spécialiste des ascenseurs et escaliers mécaniques, avec un projet de fauteuil roulant connecté aux ascenseurs, désormais en cours de prototypage. Constatant les difficultés rencontrées par certains résidents en fauteuil pour se déplacer dans le bâtiment, le kinésithérapeute s’est interrogé sur les moyens de prévenir cette perte d’autonomie physique et son corolaire psychique : “Certains de mes patients censurent leur envie d’aller dehors par crainte de demander ou d’embêter. Ils le font de moins en moins, puis un jour plus du tout”, a-t-il expliqué à Koné. C’est à ce moment-là que la perte d’autonomie devient quasi-irrémédiable.

À l’enfermement physique s’ajoute un isolement psychologique, qui peut entraîner une dégradation de l’état général des résidents.

Le dispositif proposé par Hugo Hermant permet d’alerter un ascenseur de l’arrivée d’une personne en fauteuil, de programmer un ascenseur pour qu’il conduise automatiquement la personne en fauteuil au bon étage et de s’assurer que l’ascenseur a toujours la capacité d’accueillir un fauteuil roulant au sein de sa cabine. “Le fait d’avoir plus d’autonomie vis-à-vis de l’ascenseur fluidifie leurs trajets. Il faut comprendre l’importance que revêt la liberté de sortir seul, de se mouvoir dehors et de rentrer à nouveau, en autonomie et en sécurité”, explique le kinésithérapeute, convaincu que “pour sortir du clivage autonomie vs sécurité, des solutions techniques pourraient venir contrebalancer la vulnérabilité des résidents”.

© D.R.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
ANTOINE abonné n° 37756 à écrit :(158)
Après le plateau de Freeman , la bobine d'Andrieu ou l'escarpolette de Dotte ainsi que la contention parachute et la culotte préventive (pour le col du fémur). Les chaussettes de marche et le fauteuil connecté . Est ce que vous voulez m'aimer ou voulez vous mémé?
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Salon Rééduca :
Une impression mitigée

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1595 - 14/10/2021

Après une édition tronquée en 2020, pour cause de crise sanitaire, le salon Rééduca s'est déroulé du 30 septembre au 2 octobre à Paris, Porte de Versailles. Exposants et visiteurs...