L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Opioïdes :
La HAS veille

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1608 - 21/04/2022

La Haute autorité de santé (HAS) a publié des recommandations de bon usage sur les médicaments opioïdes, dans le but d’éviter les mésusages, les abus et éventuelles addictions. Car les prescriptions continuent d’augmenter. “L’enjeu est donc de sécuriser l’usage des opioïdes sans en restreindre l’accès pour les patients qui en ont besoin”, résume la HAS.

À la demande du ministère de la Santé, qui voudrait éviter une crise similaire à celle qui touche les États-Unis, elle a fait le point sur chaque situation dans laquelle ces médicaments sont indiqués, pour traiter une douleur chronique ou aiguë : douleur liée au cancer, douleur chronique non cancéreuse, douleur aiguë chez les patients sans consommation d’opioïdes en cours, douleur aiguë chez les patients avec consommation d’opioïdes en cours, trouble de l’usage d’opioïdes et spécificités concernant la femme enceinte. À chaque cas de figure correspond un arbre décisionnel clair.

Pour prévenir les mésusages, l’information du patient est renforcée, en particulier sur les signes qui doivent alerter et la modification d’un traitement. La HAS a par ailleurs actualisé ses recommandations sur les traitements de substitution, notamment l’utilisation de la naxolone en ville pour les situations d’urgence.

Le tramadol est le premier antalgique opioïde en cause dans les notifications d’usage problématique du réseau d’addictovigilance. Il est également le premier impliqué dans les décès de l’enquête “Décès toxiques par antalgiques” et le premier cité dans l’enquête “Ordonnances suspectes - indicateur d’abus possible” (ANSM 2019).

© TarikVision/Istock/Getty Images Plus

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Bronchiolite : stop au kiné-bashing !

- 9 novembre 2022

Alors que le ministre de la Santé, François Braun, a déclenché aujourd'hui le plan Orsan (organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles) pour faire face...