L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

DPC : polémique autour de l'ETP

©SDI Productions

Sophie Conrard (avec Hospimedia)
- 11 novembre 2022

L'éducation thérapeutique du patient (ETP) a été sortie des orientations prioritaires de développement professionnel continu (DPC) pour la prochaine période triennale. Au grand désarroi de la Société d'éducation thérapeutique européenne (Sete).

Pendant les 2 précédentes périodes triennales, la présence de l'ETP dans les orientations prioritaires de DPC a contribué au développement de sa pratique à l'hôpital comme dans les cabinets de ville. La société savante a donc adressé, le 20 octobre, un courrier à la directrice de l'Agence nationale du DPC pour l'alerter. Selon la société savante, "Michèle Lenoir-Salfati nous a expliqué qu'elle avait fait le choix de ne pas proposer une orientation générale comme lors des deux dernières périodes triennales, mais de lier le déploiement de l'ETP à la prise en charge de pathologies chroniques pour l'inscrire dans la pratique". Selon la directrice de l'Agence du DPC, l'obligation des 40h de formation pour les intervenants en ETP peut continuer à être prise en charge dans le cadre de la formation continue tout au long de la vie (par exemple le FIFPL ou en faisant appel au crédit d'impôt auquel les chefs d'entreprise ont droit pour se former), sans s'inscrire dans les orientations prioritaires.

Pour Rémi Gagnayre, président de la Sete, "cette posture ne lie l'ETP qu'à quelques pathologies chroniques alors qu'elle devrait être accessible à toute personne vivant avec une maladie chronique. Si les pouvoirs publics croient que la pratique est durablement acquise et installée, c'est une erreur", insiste-t-il. "L'ETP reste fragile et ne relève pas encore de défi de masse."

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

DPC :
Bientôt une nouvelle période triennale

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1610 - 19/05/2022

Avec la crise sanitaire, le développement de la télémédecine, un goût accru des professionnels pour les formations à distance ou encore la mise en place prochaine de la certification périodique, le...