L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Brèves

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1408 - 11/06/2015

Décès
Bernard Decory
Bernard Decory est décédé le 5 juin, emporté par un cancer foudroyant. Adhérent de très longue date de la FFMKR et de l'Agakam, il a été conseiller fédéral pendant de nombreuses années (jusqu'en 2001) et a fait partie du comité directeur de l'Agakam. Il était bien connu au sein de la Maison des kinés.
Également engagé au sein de l'Ordre, il était jusqu'à récemment vice-président du conseil départemental des Bouches-du-Rhône. Nous nous associons à la peine de sa famille, ses proches et de tous ses confrères, notamment dans le sud de la France où il était très apprécié.

Cancer du sein
Un nouvel acte pour les kinés
Des modifications ont été apportées à la liste des actes et prestations remboursables pour les masseurs-kinésithérapeutes, selon une décision de l'Uncam parue au "Journal officiel" le 2 juin. Un nouvel acte est créé pour la rééducation d'un lymphœdème du membre supérieur après traitement d'un cancer du sein, associée à une rééducation de l'épaule homolatérale à la phase intensive du traitement du lymphœdème. Le texte précise les indications, non-indications et contre-indications de ce nouvel acte.

Le chiffre
40 mesures de simplifications administratives devraient entrer en vigueur prochainement, dont plusieurs dans le domaine de la santé.
Liste en cliquant ici

Burn out
Reconnu comme une maladie professionnelle
Les députés ont ouvert la voie vers la reconnaissance des pathologies psychiques (burn out, bore out…) comme des maladies d'origine professionnelle, grâce à un amendement adopté le 28 mai dans le cadre de l'examen du projet de loi sur le dialogue social. Présent lors des débats, le ministre du Travail François Rebsamen a insisté sur le fait que ces maladies constituent "une réalité".

Tiers payant
Les complémentaires se regroupent
Les représentants des trois familles de complémentaires santé (CTIP, FFSA et FNMF) ont annoncé, le 1er juin, la création de l'association chargée de piloter leur future plate-forme de tiers payant. Elle "organisera la coopération entre les différents acteurs" (assurance maladie obligatoire, éditeurs de logiciels) et "mettra en place des règles communes afin d'améliorer et moderniser les échanges entre professionnels de santé et organismes complémentaires", dans l'objectif de simplifier le remboursement des soins aux assurés. Ce dispositif devrait être testé dès fin 2015.

Santé connectée
La Cnil s'empare du dossier
La forte croissance du secteur de la "santé connectée" pose la question des conditions d'hébergement et d'utilisation des données récoltées. La Commission nationale de l'informatique et des libertés va donc se pencher sur le sujet et tâcher de mesurer l'impact sur notre vie privée de ces nouvelles pratiques numériques.

© svetikd/Istockphoto

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Événement :
Rééduca se réinvente sous la forme digitale

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1573 - 01/10/2020

Contraints d'annuler l'édition 2020 du salon Rééduca telle qu'elle était prévue, à cause de la crise sanitaire, les organisateurs tiennent à proposer une série de rendez-vous pour marquer...