L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Courage, on progresse !

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1469 - 08/12/2016

Pas facile de soigner un soignant ! Pour de multiples raisons : il attend le dernier moment pour demander de l’aide ; il n’a aucune envie d’être vu par un patient dans un établissement de soins ou chez un médecin ; il a peur du “qu’en dira-t-on” ; il ne peut pas se permettre (financièrement) d’abandonner son cabinet plusieurs semaines d’affilée… Il est urgent de lever ces freins, d’amener la parole à se libérer et de diffuser les informations pertinentes, car bon nombre de professionnels de santé ne connaissent pas les structures de soutien existantes et ne sauraient pas où demander de l’aide si besoin était. C’est pour cela que l’association Soins aux professionnels de santé (SPS) organisait à Paris, le 29 novembre, son deuxième colloque national sur le sujet (lire p. 10-11).

Ce fut l’occasion d’inaugurer officiellement une plateforme d’écoute et d’aide téléphonique [1] d’envergure nationale, gratuite et anonyme bien sûr, qui devrait permettre à bon nombre de professionnels de santé frappés par le burn out d’oser demander de l’aide. Et au-delà de cette plateforme, qui ne suffirait pas, à elle seule, à prendre en charge convenablement ceux qui en ont besoin, l’association SPS s’engage à œuvrer pour mettre en place, dans chaque grande région de France, une douzaine d’unités de soins dédiées à l’accueil et la prise en charge des professionnels de santé concernés. Aucun risque de croiser un patient dans les couloirs. Ils pourront même demander à être hospitalisés dans une autre région que la leur s’ils le souhaitent. Nous vous proposerons bientôt un reportage dans l’une de ces unités dédiées.

Cette semaine, nous vous proposons aussi de découvrir le visage du nouveau président du Collège national de la kinésithérapie salariée (CNKS), Julien Grouès (lire p. 7), élu à l’occasion des Journées annuelles de cette organisation (compte-rendu p. 12). Jeune, passionné et ambitieux, il partage son activité entre un Ehpad et des soins à domicile et nourrit plusieurs projets intéressants dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

[1] Numéro vert accessible 24h/24 : 0 805 23 23 36.

© D.R.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Sur pause

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1656 - 20/06/2024