L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Bretagne: deux IFMK appellent à manifester vendredi

Alexandra Picard

Les étudiants des IFMK de Brest et de Rennes sont en colère et entendent le faire savoir. La Bretagne Association Rennaise des Kinés Etudiants (Barke Rennes) et le Kiné Université Brest Etudiant (KUBE Brest) organisent une manifestation le vendredi 26 mai à Rennes. La cause de leur mécontentement: le coût de leur formation, trop élevé à leurs yeux.

Avec des frais d'inscription de l'ordre de 6 000 € par an pour l'IFMK de Brest et 6 700 € pour Rennes, les étudiants qui y sont inscrits ont le couteau sous la gorge pendant les quatre années de leurs études .

La Fnek a alerté le Conseil régional de Bretagne il y a quelques mois sur cette situation, mais "jusqu'à présent aucune réponse concrète ne nous a été apportée", regrette la fédération étudiante, précisant que "46 % des étudiants ont contracté un emprunt d'en moyenne 23 500 €, mettant la plupart d'entre eux dans une situation financière compliquée".

Aujourd'hui, les étudiants bretons attendent un geste financier du président de région, à l'occasion du votre du budget rectificatif de la région Bretagne. "Nous demandons un financement des études de kinésithérapie au même titre que d'autres formations sanitaires et sociales dont la région a la charge", martèle la FNEK.

Vendredi, le rassemblement aura lieu à 15h sur l'esplanade Charles de Gaulle à Rennes.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Ouverture d’un nouvel IFMK à Nevers en septembre

Alexandra Picard - 10 mai 2019

Un nouvel IFMK ouvrira ses portes à Nevers (Bourgogne Franche-Comté) en septembre prochain. Il accueillera une première promotion de 25 étudiants. Cécile Huiban, déjà directrice de...