L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Brèves

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1493 - 15/06/2017

Tiers payant généralisé
Marche arrière ?
Le gouvernement a annoncé qu’il allait mener une “évaluation” du tiers payant généralisé, obligatoire pour tous les professionnels libéraux à partir du 30 novembre prochain, sur la part remboursée par l’assurance maladie. Édouard Philippe s’est déclaré “dubitatif” quant à ce dispositif qui “va dans le bon sens” en termes de coûts mais manque selon lui de simplicité. Par ailleurs, “les patients ne se rendent pas toujours compte du coût de la prestation qu’ils reçoivent” et cette réforme ne contribuera pas à les responsabiliser sur ce plan.

Douleur chronique
Vaste projet
L’Institut de recherche sur la douleur Analgesia et la société de développement de solutions numériques pour la santé BePatient ont conclu un partenariat pour mettre à disposition des patients des solutions de e-santé visant à assurer une meilleure prise en charge de la douleur chronique. Ils vont collecter des données sur plusieurs milliers de patients pour mieux les caractériser et comprendre leur douleur chronique dans toutes ses dimensions (cognitive, émotionnelle...). Analgesia apporte son expertise dans le domaine de la recherche, et la plateforme de BePatient constituera le socle de la gestion de toutes ces données.

Le chiffre
Plus de 1 000 appels ont été traités par la plateforme téléphonique de l’association Soins aux professionnels de santé (Numéro Vert 0 805 23 23 36) depuis son lancement il y a six mois.

Déserts médicaux
Un nouveau rapport plaide pour le conventionnement sélectif
Un nouveau rapport parlementaire prône le conventionnement sélectif pour les médecins libéraux dans les zones sous-dotées. Porté par les sénateurs Hervé Maurey (UDI, Eure) et Jean-Louis de Nicolay (LR, Sarthe), membres de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, il réclame “un volontarisme plus affirmé de l’État régulateur” en la matière. Il propose par ailleurs de rendre obligatoire le stage en médecine générale dès le deuxième cycle des études médicales, et de faciliter la délégation d’actes entre professionnels de santé.

Dialysés
Les vertus de l’activité physique prouvées
Un programme d’exercices physiques à réaliser à domicile a permis d’améliorer les performances physiques et surtout la qualité de vie de patients dialysés et de réduire de 29 % le risque d’hospitalisation à long terme. C’est ce qu’a montré une étude italienne menée auprès de 300 patients sur 36 mois.
Autre atout de cette démarche : le patient devient acteur de son traitement.

Vaccination
Où en êtes-vous ?
Le CNOMK lance une enquête en ligne sur la vaccination chez les masseurs-kinésithérapeutes. En pratiquant plus d’1,8 million d’actes par jour, ils “participent activement aux actions de prévention et s’engagent dans les campagnes de santé publique” mais “comment appréhendent-ils la vaccination, élément indissociable de la prévention et de la sécurité des patients ?”, s’interroge l’Ordre. Le questionnaire est anonyme et une minute suffit pour y répondre.

© Dkart/Istockphoto
© simarik/Istockphoto

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Rééduca propose ses premières conférences en ligne

Sophie Conrard et Jean-Pierre Gruest - 19 octobre 2020

Pour pallier l'absence de salon cette année, en raison de la crise sanitaire, Rééduca organise des conférences en live sur Instagram, Zoom et Youtube. Les premières ont eu lieu jeudi, vendredi et samedi...

Une journée de rentrée du CNPS sous tension

Jean-Pierre Gruest - 16 octobre 2020

"Les libéraux de santé face à la pandémie", tel était le thème de la traditionnelle journée de rentrée du Centre national des professions libérales de santé (CNPS), le 8...