L’hebdomadaire de la profession
pour les kinésithérapeutes

Brèves

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1490 - 18/05/2017

URPS
Le vote sera électronique
Un décret daté du 9 mai instaure le vote électronique pour les élections au sein des unions régionales des professionnels de santé (URPS) à la place du vote par correspondance, en vigueur jusque-là, “afin d’assurer une meilleure sécurisation du scrutin et de faciliter l’accès au vote des professionnels concernés”. Il est vrai qu’à chaque fois, certains électeurs recevaient le matériel de vote trop tard, oubliaient de poster leur bulletin, etc. Le décret prévoit par ailleurs que les URPS publient un rapport annuel d’activité sur le site internet de l’ARS. Elles sont également tenues d’élaborer un programme de travail et d’y allouer une part de leur budget annuel.

Dépenses de santé
La Sécu dresse une carte
La Cnamts présentera le 31 mai sa Cartographie médicalisée des dépenses de santé, établie grâce aux bases de données de remboursement des soins de ville (Sniiram) et des dépenses hospitalières (PMSI). L’objectif est de suivre l’évolution des dépenses par pathologie en répondant aux questions suivantes : quelles sont les pathologies les plus fréquentes et les plus graves, quel est leur impact en termes de dépenses, les dépenses liées à la prise en charge des cancers ou des maladies cardiovasculaires sont-elles en forte croissance, quelles sont les principales raisons de la hausse des dépenses (vieillissement de la population, explosion des maladies chroniques, nouveaux traitements plus coûteux…), etc.

Recherche
Google a besoin de 10 000 volontaires
Verily, la filiale santé de Google, va recruter 10 000 volontaires et les équiper d’objets connectés (une montre, un capteur pour évaluer leurs habitudes de sommeil et un boîtier de collecte et de transmission des données) pour suivre à distance leur état de santé pendant quatre ans. Google effectuera aussi des prélèvements de diverses sécrétions : salive, larmes, selles, etc. et décryptera le génome des volontaires. Le but est à la fois de trouver les biomarqueurs constituant les signes avant-coureurs des pathologies, de mieux comprendre la transition entre bonne santé et maladie ou encore d’identifier des facteurs de risque inconnus.

Sport sur ordonnance
Inscrit au code de la mutualité
Le code de la mutualité a récemment été réformé. Une mesure peut vous concerner : le champ d’activité des organismes “pratiquant la prévention, l’action sociale et la gestion de réalisations sanitaires et sociales” est élargi aux activités sportives, et donc aux séances de “sport sur ordonnance” (activité physique adaptée) que vous pouvez proposer aux patients en ALD depuis le 1er janvier 2017.

Accès direct
L’Ordre fait campagne
L’Ordre a lancé au début du mois une campagne sur la notion d’urgence et l’accès direct au cabinet du kinésithérapeute. Avec la loi de santé du 26 janvier 2016, vous êtes officiellement autorisés, dans certaines conditions, à recevoir les patients sans qu’ils passent par la case médecin. Le but de cette campagne est de le faire savoir au grand public et aux autres acteurs du monde de la santé, de manière à désengorger progressivement les urgences et à répondre aux besoins des patients (urgences respiratoires, blessures sportives…).

© Wavebreakmedia/Istockphoto

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

PLFSS 2021 : la FFMKR dépose plusieurs amendements

Jean-Pierre Gruest - 22 octobre 2020

Présenté le 9 octobre en conseil des ministres, le projet de loi de financement pour la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021 est discuté en séance publique depuis le 20 octobre jusqu'à demain, avec...

Rééduca propose ses premières conférences en ligne

Sophie Conrard et Jean-Pierre Gruest - 19 octobre 2020

Pour pallier l'absence de salon cette année, en raison de la crise sanitaire, Rééduca organise des conférences en live sur Instagram, Zoom et Youtube. Les premières ont eu lieu jeudi, vendredi et samedi...